Virginie Brunet

Ébeniste

Je suis arrivée dans le sud il y a seize ans, après une carrière de Directrice artistique digitale, et j’ai monté mon agence Web, Tassha studio. En 2014, cette belle aventure prend fin.

J’ai 44 ans, dévore le livre de Timothy Ferriss « La semaine de 4 heures », réorganise mon temps et m’interroge sur ce qui me fait vraiment vibrer. À l’époque, côté bricolage ce n’était pas ça : j’appelais un pote pour changer une ampoule. Mais j’avais un combi volkswagen à réorganiser et je me suis dit : « c’est génial, je vais faire du bois ».

En 2016, j’obtiens mon CAP d’ébéniste et m’installe dans mon premier atelier. Je me spécialise en restauration de mobilier ancien et vintage, et c’est comme ça que Mon artisan ébéniste voit le jour. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi physique mais le fait de retrouver la capacité de faire quelque chose de ses mains et de redonner vie à des meubles de famille, c’est génial. Redonner du sens… Un meuble c’est toute une histoire, un souffle, une respiration.

En parallèle à la restauration de mobilier, je me fais exploratrice des techniques ancestrales japonaises et de la philosophie « wabi-sabi » et lance ma marque Vi&Cie. Celle-ci crée du mobilier, des luminaires et des objets contemporains… Des pièces uniques, originales, à la croisée de l’artisanat, de l’art et du design.